De la Basilique de Superga à l’Abbaye de Vezzolano

Le long de l’itinéraire de la Superga-Crea, à travers bois, vignobles et châteaux, passant par Bardassano, Sciolze et Cinzano pour atteindre l’un des monuments médiévaux les plus importants du Piémont, l’Abbaye de Vezzolano.

Notes techniques

Départ: Basilica di Superga (669 m)
Arrivée: Abbazia di Vezzolano (426 m)
Longueur: 26,2 km
Dénivelé: 618 m
Difficulté : excursionniste, parcours vallonné
Restauration : une fois quitté Superga, aucune possibilité de restauration jusqu’à Sciolze, puis à Albugnano
Eau : fontaines à Superga et avant Bric Paluc, à Baldissero T.se (3 fontaines sur l’itinéraire piétonnier alternatif entre Superga et le Centre Paluc), puis à Sciolze (Casetta H2O sous les tilleuls et fontaine près de la place San Rocco) et à Cinzano (place Sant’Antonio)

Description

Le parcours débute à droite de la Basilique de Superga (panneau d’information), où vous empruntez un sentier qui descend dans la forêt jusqu’à rejoindre la SP4 Superga-Baldissero près de l’auberge de la Société de Secours Mutuel. Tournez à gauche, traversez le hameau de Tetti Gioanin, ignorez la route panoramique des Colli qui monte sur la droite et continuez environ 700 mètres. À la fin d’un virage, prenez le sentier sur la droite qui pénètre dans la forêt en montant avec un large virage à gauche, jusqu’à croiser un petit sentier sur la droite qui mène rapidement au Bric del Duca. Descendez jusqu’à l’aire de repos avec la fontaine et continuez sur le sentier à gauche de la route panoramique, qui monte progressivement jusqu’au Bric San Giacomo. De là, descendez sur la route asphaltée du Palucco et suivez-la sur 700 mètres, arrivant sur la route provinciale pour Baldissero au niveau du Centre Paluc.

(Itinéraire alternatif en cas de mauvais temps : de Superga au Centre Paluc, empruntez le tronçon pédestre – longueur 1,9 km, aires de repos avec 3 fontaines – le long de la route provinciale).

Tournez à droite et suivez la route provinciale sur environ 400 mètres, puis tournez à gauche sur la route de Rivodora, continuez sur 300 mètres et enfin tournez à droite sur la route de la Croce en pénétrant dans la forêt. Après avoir dépassé la dernière maison, continuez sur 300 mètres jusqu’à un croisement. Suivez le chemin de droite, puis encore à droite au croisement suivant jusqu’à atteindre la bifurcation sous le Bric della Croce (D, à environ 4,5 km de la Basilique de Superga). Montez à gauche (en descendant à droite vers Baldissero sur le Sentier n. 51, vous suivez l’Étape 2 du Chemin médian) en passant la crête, puis descendez à droite sur un chemin qui rejoint la SP117. Tournez à gauche et continuez sur l’asphalte sur environ 350 mètres, jusqu’au croisement avec la route menant à Tetti Varetto ; ici, prenez à droite le sentier qui descend rapidement dans la forêt, puis continuez à mi-pente pour déboucher sur la SP224 et tournez à gauche. (Itinéraire alternatif : en cas de glissements de terrain sur ce dernier tronçon, utilisez la route asphaltée vers Tetti Varetto, dépassez le hameau et l’Église de San Defendente, rejoignez la SP224 et tournez à gauche pour retrouver l’itinéraire principal). Continuez jusqu’à arriver après environ 500 mètres à un virage à gauche, où la route commence à descendre : tournez ici à droite pour monter sur la route Val Villata en direction de Bardassano et de son château, que vous atteindrez après plus de 5 km de marche depuis le point D. Après avoir dépassé le village (sans fontaines ni magasins), descendez jusqu’à la route provinciale Chieri-Castiglione, traversez-la et prenez la SP118 vers Sciolze, à environ 3,9 km de Bardassano. La route, initialement plate, monte ensuite rapidement pour continuer sur la crête de la colline, passer à côté de la Chapelle de Santa Lucia et descendre à Sciolze. Une fois dans le village, continuez en direction de Cinzano le long des murs du château et, après une courte descente, commencez à monter progressivement entre prés et vignobles. Les cépages Freisa, Bonarda, Malvasia et Barbera trouvent sur ces douces pentes ensoleillées leur terroir d’élection, produisant des vins de haute qualité. Arrivé au carrefour « Le Pere », marchez encore environ 750 mètres, en ignorant les 2 premières déviations menant aux fermes, avant de descendre sur la droite sur un chemin entre les vignes dessinant un large arc et menant au point V1 (début de la liaison V1-V2 avec l’Étape 2 du Chemin médian. En alternative, il est possible de raccourcir le parcours pour rejoindre Cinzano en continuant sur la route asphaltée – très sinueuse avec de nombreux virages étroits – en faisant attention à la circulation, sur environ 1,9 km jusqu’à rejoindre l’itinéraire du Chemin au deuxième croisement à droite).. De là, montez progressivement en longeant le Bric Castagneto sur une piste confortable (puis asphalte), en dépassant Cascina Comollo, la Chapelle de San Grato, Borgata Aprà et l’agritourisme I conti della serva, situé le long du chemin sur la droite. Environ 300 mètres après la Chapelle, au niveau de la Cascina Pastura, tournez à droite en empruntant un sentier qui longe un chenil et tourne en direction de Cinzano près d’un bosquet d’érables et de chênes ; puis remontez progressivement sur la piste qui mène à la place Sant’Antonio, à proximité du château. En sortant du village en direction de Moncucco, suivez via Roma et la route provinciale jusqu’à la Cappelletta di San Rocco, puis tournez à gauche vers Villa La Serra, siège de l’Agriturismo Cascina La Serra. Descendez sur la piste adjacente au mur de la villa, puis sur le sentier jusqu’à un grand pré, au bout duquel tournez à gauche pour traverser le hameau de Torrazza. Continuez sur l’asphalte, descendez ensuite sur une petite route longeant l’arrière d’une ferme pour remonter vers un beau vignoble. Après un virage à droite, descendez à nouveau pour rejoindre la SP Berzano-Moncucco au point E (qui est également le début de la liaison E-N avec l’Étape 2 du Chemin médian : en tournant à droite sur la provinciale, continuez jusqu’à Moncucco T.se et la Cascina Moglia). Traversez la SP et passez le petit pont sur le Rio della Morra pour monter vers Vezzolano, grâce à une route asphaltée confortable avec de larges virages qui, après avoir dépassé l’agritourisme La Perla, vous mène près de la Cascina Betlemme. Ici, quittez l’asphalte en passant derrière la ferme pour ensuite monter jusqu’au Colle della Crocetta, en passant près d’un étang offrant des vues panoramiques vraiment captivantes. Depuis la Crocetta, tournez à gauche sur une piste entre les vignes pour atteindre rapidement l’Abbaye de Vezzolano sur le territoire d’Albugnano, après environ 2,5 km depuis la bifurcation E.

Sur les traces de Don Bosco

Casa Comollo (Région Aprà, Cinzano)

Pendant ses études à Chieri, Giovanni Bosco se lia d’une solide amitié avec Luigi Comollo, neveu du curé de Cinzano : celui-ci était souvent maltraité par ses camarades mais acceptait avec un sourire ou un mot de pardon ces souffrances. Un jour, les deux amis se retrouvèrent sur une colline près de Cinzano. À la demande de Giovanni pour un bon vin l’année suivante, Luigi répondit : «Tu lo berrai». «E tu? Continuerai a bere la tua solita acqua?» «No. Spero di bere un vino molto migliore.» Mis au pied du mur, Luigi avoua qu’il espérait profondément aller au Paradis après sa mort. Le 2 avril 1837, Luigi Comollo s’éteignit à seulement 22 ans : dans la nuit suivant son enterrement, selon le témoignage direct de Giovanni Bosco et de ses compagnons de chambre, l’ami leur apparut sous la forme d’une lumière qui, à trois reprises consécutives, dit : «Bosco! Bosco! Bosco! Io sono salvo!»

L’orme du cordonnier d’Albugnano et la source sulfurée de Bardella

Sur le soi-disant Belvédère d’Albugnano (place de la Tour) se dresse encore aujourd’hui un orme creux dont les branches offraient un abri à Don Bosco et à ses garçons lors des pauses lors de leurs promenades ; il est connu sous le nom de « l’orme du cordonnier », car à l’intérieur se trouvait l’atelier d’un petit artisan. La source sulfurée de Bardella à Castelnuovo Don Bosco est aujourd’hui oubliée, mais tout au long du XIXe siècle, elle était très fréquentée pour les propriétés thérapeutiques de ses eaux. Vezzolano et Bardella ont été les destinations d’une des promenades de Don Bosco en octobre 1857.

Carte